Achat immobilier à Creysse : avez-vous droit à un délai de rétractation ?

Partager sur :
Achat immobilier à Creysse : avez-vous droit à un délai de rétractation ?

À la suite de la signature d’un compromis ou d’une promesse de vente, l’acheteur d’un bien immobilier a droit à un délai de rétractation. Cela signifie qu’il a encore le droit de rompre le contrat signé, mais seulement dans certains cas. Voici ce qu’il faut retenir. 

Qu’est-ce que le délai de rétractation ?

Le délai de rétractation est une période de 10 jours que l’on donne aux investisseurs pour qu’ils puissent réfléchir mûrement à leur projet d’achat immobilier à Creysse. Durant ce délai, ils peuvent revoir le bien pour plus d’expertise, faire entreprendre des diagnostics contradictoires, obtenir une réponse de principe auprès de leur banque pour le financement de la transaction, relire l’avant-contrat signé… 

Pourquoi accorde-t-on un délai de rétractation aux acheteurs ?

Parce que certains d’entre eux entreprennent une transaction sans y avoir mûrement réfléchi. Certains envoient une offre d’achat sur un coup de cœur, d’autres prennent une décision à la hâte à cause d’une forte concurrence. Même lorsqu’ils se disent réellement prêts pour cette transaction, la loi préfère leur accorder un délai de réflexion supplémentaire pour ne pas regretter cet investissement d’envergure plus tard. Si au terme du délai ils veulent se rétracter, ils sont encore dans leur droit. Ils peuvent annuler l’achat sans se justifier. 

Qui a droit à un délai de rétractation ?

Le délai de rétractation n’est valable que lorsque le bien à acheter est à usage d’habitation. Il s’applique aussi lorsqu’on souhaite acheter un terrain à bâtir situé dans un lotissement résidentiel. Si tel est le cas, il est important de bien respecter le délai accordé en cas de rétractation, car les conséquences d’une telle décision seront tout autre avec un seul jour de retard. 

Comment se rétracter après la signature de l’avant-contrat ? 

Il faut envoyer un courrier recommandé avec accusé de réception au vendeur. La date d’envoi du courrier, qui est indiquée par le cachet de la Poste, fait foi du respect ou non du délai. L’acheteur pourra récupérer son dépôt de garantie au bout de quelques jours.